www.a-lire.info
Le magazine des livres

Le pourboire du Christ, un roman de Ludovic Roubaudi

Le pourboire du Christ de Ludovic Roubaudi pourrait presque être qualifié de roman de moeurs si son auteur n'avait choisi le comique de situation pour s'attaquer à la bêtise humaine. "La plus extraordinaire mascarade du XXe siècle aura été de convaincre les imbéciles qu'ils étaient en mesure de penser et de comprendre". Place donc aux escrocs de haut vol, aussi à l'aise dans une société de production de films "Hard" que dans les manoirs de la France profonde. Roubaudi a la plume acérée qui convient pour s'attaquer aux convenances et aux ridicules.

Et il n'y va pas de main morte, avec des personnages truculents aussi improbables que ceux d'une bande dessinée mais toujours criants de vérité. Un trio infernal composé de Rodolphe, un journaliste gratte-papier devenu scénariste de films porno, de Ramon Tripier, alias Monseigneur Lacastagne, patron de la société de production, et expert en escroqueries de tout genre, et d'une vieille infirme, présentée au début comme sa mère, sans illusion sur le monde et ses vanités et animée d'un farouche appétit de berner tous les crétins de la planète.

Grâce à Internet, explique le Maître à Rodolphe, le cerveau humain doit traiter 3200 deux cent informations par jour. "Comment intégrer tout ce savoir qui disparaît aussi vite qu'il vous est offert? Pic de la Mirandole lui-même ne s'y retrouverait pas. Mais notre couillon de base, lui notre diplômé d'intelligence n'acceptera jamais de ne pas tout comprendre(...) Il est" diplômé d'intelligence" notre bon connard! Et il veut le prouver(...)Parler à un crétin diplômé se résume à ignorer le fond pour se concentrer sur la forme. Pour être entendu aujourd'hui, point n'est besoin d'avoir un sujet: il suffit de balancer à qui mieux mieux un charabia pompeux et incompréhensible. Plus vous serez obscur et plus l'on vous trouvera brillant".

Et voila notre trio engagé dans une vaste magouille visant à escroquer une bande de hobereaux en leur faisant croire qu'ils participeront au combat contre l'islamisation de la France. Il faut dire que les activités artistiques de Ramon Tripier, à la tête des productions Erosaphic, avaient été interrompues brutalement à la suite d'un "accident" de tournage: l'une des actrices furieuses contre l'un de ses partenaires lui avait sectionné la bite au cours d'une fellation. Titre du film: Ben-Dur, un péplum érotique où Rodolphe le scénariste avait transformé la célèbre course de chars en course de fellations. "Pilum en main, coiffés de casques dorés plantés d'une crinière rouge, le torse couvert d'une cuirasse musclée et les hanches ceintes d'une jupette à lanières de cuir,mes six athlètes, raconte Rodolphe, l'auteur du scénario, se tenaient droit au-dessus d'autant de femmes nues, postérieurs tendus vers la caméra, qui s'activaient au son des trompettes de Jéricho".

Hilarant, mais jamais vulgaire même quand il s'agit de décrire la fin de cette partouze sanglante, "des cris, des cuisses, des hurlements et des bras, des testicules et des yeux fous, des tétons et des vulves. C'est l'alerte rouge, la partouze sanglante", Roubadi excelle dans l'ironie et la comédie de moeurs.

"Quand un imbécile diplômé vous demande ce que vous faites dans la vie et que vous voulez l'impressionner, ne dites rien d'autre que des banalités. De la combinaison de votre rien et de son imagination naîtra la plus extravagante des vérités..".

C'est de qui, cette maxime? De La Rochefoucauld? Non, de Ludovic Roubaudi.

Ludovic Roubaudi. Le pourboire du Christ. Le dilettante

En librairie le 28 août 2013

Copyright A-lire.info 2013

Couverture: copyright Alice Charbin
Photo auteur: copyright Le dilettante

 

portrait de roubaudi couverture roman de roubaudi

 

 

 

 

 

Vous êtes sur la version mobile de A-lire.info

Présentation du Pourboire du Christ un roman de moeurs hilarant et truculent de Ludovic Roubaudi où l'auteur s'attaque d'une plume acérée à la bêtise humaine...





 

Heidegger, ecrits politiques